search
Let's put someting here

Contribution du secteur forestier à l’économie du Togo: Une étude validée ce vendredi

Spread the love

La coordination au REDD+ tient ce vendredi 02 février 2017 un atelier national dans la capitale togolaise. Il s’agira pour la soixantaine d’acteurs qui seront réunis au cours de cette journée d’analyser, d’améliorer et et de valider le rapport de la mission relative à l’étude sur l’analyse socio-économique de la contribution du secteur forestier à l’économie du Togo dans une approche participative.

Concrètement, ces différents acteurs auront dans une approche participative à partager avec les acteurs les principales conclusions de l’étude, faire une analyse critique des résultats obtenus avec les parties prenantes, échanger et améliorer le contenu du rapport, formuler des recommandations et des orientations pour permettre au consultant de prendre en compte pour améliorer le contenu du document afin d’obtenir un consensus sur les résultats de l’étude et valider de façon participative le rapport.

Au Togo, le secteur forestier contribue pour beaucoup au développement économique. Depuis le bois de chauffe, le charbon de bois, jusqu’aux Produits Forestiers Non Ligneux (PFNL), les essences forestières entrent pour une part importante dans la vie quotidienne des populations aussi bien rurales qu’urbaines. Cependant, sa contribution dans la richesse nationale reste une nébuleuse au contour mal défini et mal apprécié dans les affectations budgétaires de l’Etat. Pendant longtemps, le faible niveau de développement des statistiques sectorielles a contribué à entretenir la méconnaissance du potentiel économique du secteur forestier au Togo.

Dans ce cadre, le Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières (MERF), à travers la coordination nationale du projet de soutien à la Préparation à la REDD+, a récruté un consultant pour collecter et faire l’analyse socio-économique de la contribution du secteur forestier à l’économie  afin qu’on puisse en tenir compte dans l’élaboration de la stratégie nationale  REDD+ du Togo. Le cabinet LMDE qui a réalisé la mission a déposé en décembre 2017 le rapport provisoire.

La stratégie REDD+ se devant d’être participative et inclusive, il importe d’associer les parties prenantes à l’analyse, à l’amélioration et à la validation dudit rapport.

228news

7 vues