search
Let's put someting here

Togo/Société : bonne nouvelle pour les jeunes

Spread the love

Dans le cadre du programme d’appui du ministère en charge de l’Énergie et des mine, le chef de l’État Faure Gnassingbé a lancé un projet de formation en énergie solaire pour 500 jeunes et femmes.

Ce projet selon la ministre de l’Énergie et des Mines Mila Aziable, vise à fournir de la main d’œuvre nécessaire pour l’énergie solaire et l’éclairage public. Il s’agit de la qualification des participants dans des métiers porteurs en lien avec le Plan national de développement (PND) et la transition énergétique. Il sera question des séances pratiques de 3 semaines par mois avec quatre groupes de 125 apprenants avec 85% de femmes ( par sous groupe de 42) et des équipes de 7.

Par ailleurs, la formation va durer 6 mois et sera scindée en deux volets notamment « Éclairage public  » et « Solutions solaires ».

S’agissant du volet « Éclairage public », il va permettre aux participants d’acquérir des compétences en assemblage, réparation, maintenance et gestion lampadaires LED et solaires. Le volet  » Solutions solaires  » en ce qui lui concerne, va se plancher sur le dimensionnement, l’installation et la maintenance de centrales solaires et autres applications intégrant les énergies renouvelables. Ce projet prend en outre en compte, plusieurs objectifs prioritaires, face aux exigences socioéconomiques et le temps d’industrialisation que traverse le continent noir. Il est donc indéniable sur le plan social que ledit projet permet la promotion de l’emploi des jeunes et des femmes de même que l’inclusion féminine dans le secteur industriel.
Sur le plan technologique, des compétences en mécatronique doivent être développées afin de favoriser le transfert de technologie qui permet de promouvoir l’innovation dans le domaine de l’éclairage LED. Ledit projet a pour ambition de générer une nouvelle vie aux lampadaires solaires en terme d’efficacité énergétique. Son atout écologique permet de réduire l’empreinte carbone, de réduire la quantité de déchets électroniques et le recyclage des déchets pour préserver l’environnement.
Cette formation vise en effet, plusieurs avantages au rang desquels la promotion de l’emploi des jeunes et des femmes ainsi que le transfert de technologies et l’efficience énergétique.
Notons qu’au terme de cette formation, 300 participants seront recrutés après validation de leurs acquis professionnels.

Pour rappel, les inscriptions peuvent se faire via le lien Emploihttps://tutudo-togo.com

Théophile K.

39 vues