search
Let's put someting here

Togo/ Legislatives et regionales: quand le mauvais traitement des agents des BV fait réfléchir

Spread the love

Au peut voir circuler sur les réseaux sociaux ces derniers temps, comment les agents des bureaux de vote ont été traités pour les législatives et régionales du 29 avril dernier. C’est un peu étonnant et décevant que ceux qui ont accepté travailler pour la patrie soient traités de la sorte. C’est quand même indécent que pour avoir consacré assez de temps d’abord pour la formation et aussi pour le jour du double scrutin contre une somme aussi minable de 8000, 13000 et 16000 mille francs CFA selon que la personne soit simple membre du bureau de vote, rapporteur ou président du bureau de vote. Pire, l’on demande à ces messieurs et dames qui ont servi une cause nationale, de se rendre chacun selon sa position à la poste pour toucher ce que le sieur Keglo, rapporteur de son état, qualifie de portion congrue. « C’est quand même prendre les Togolais pour un imbecile », s’est-il indigné. Certains pensent plutôt que cette façon de faire de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) n’est que la résultante du mauvais traitement infligé à la population depuis des lustres. Avec tous les risques que ces derniers ont couru en dormant, pour certains au siège de la CELI lors des opérations de transport des urnes et pour d’autres, dans les centres des bureaux de vote, l’on ne trouve mieux que de leur remettre ces miettes qui frisent le ridicule. Sous d’autres cieux, le minimum que ces agents peuvent toucher peut aller jusqu’à 50 000 mille francs CFA. Cette situation prouve par ailleurs à suffisance,

Election
Togo
le mal que subit la population Togolaise depuis des décennies.

Au regard de tout ce qui précède, il urge que chacun à son niveau s’interroge sur la situation actuelle du pays et l’avenir d’un Togo meilleur.

Théophile K.

459 vues