search
Let's put someting here

TOGO/Journée de la liberté de presse: les perspectives pour une presse libre et épanouie

Spread the love

Le 03 Mai de chaque année, est célébrée la journée mondiale de la liberté de presse de au Togo et dans le monde entier. Cette journée consacrée depuis 1993 par les Nations Unies, vise à rappeler au monde le rôle fondamental de la presse dans le renforcement de l’Etat de droit et l’enracinement de la démocratie.
Au Togo, cette journée a été l’occasion pour les professionnels du métier de passer en revue l’historique de l’exercice de la liberté d’expression durant un an et relever les dérives et les avancées pour en faire des recommandations auprès des acteurs concernés.
C’était l’occasion pour les organisations de la presse dont l’Observatoire Togolais des Medias à travers son président, Fabrice PETCHEZI d’exprimer son opinion lors du 31ème anniversaire de la liberté de la presse au Togo. Selon lui, ‘’ La journée mondiale de la liberté de la presse est d’une importance capitale. Cette journée est pour tout journaliste ce que la commémoration de la fête de l’indépendance est pour un pays. Cette journée est une occasion pour les professionnels des médias de faire le bilan de l’exercice de la profession durant un an. Pour les organisations de presse et l’OTM, il est crucial de relever les dérives et les avancées en ce qui concerne l’exercice de la profession, de faire une évaluation de l’état de la liberté de presse, qui est une condition sine qua non à l’exercice de la profession ».
À cette occasion, l’OTM rend public le rapport annuel de l’état de la liberté de presse au Togo. Ce rapport passe en revue l’espace médiatique togolais, les plaintes et sanctions au cours de l’année. Des recommandations sont formulées à l’endroit de plusieurs acteurs, dont les professionnels des médias, les organisations de presse, les institutions de la République et le gouvernement.”
Pour l’UJIT Union des Journalistes Indépendants du Togo, la liberté de la presse au Togo s’exerce dans un contexte socio-professionnel compliqué économiquement et dans une atmosphère sociopolitique complexe au regard de certaines dispositions du code de la presse et de la communication. Le Secrétaire général de l’organisation, Eli GOKA-ADOKANU, a rappelé que le code de la presse adopté en 2020 garantit l’indépendance du journalisme et l’accès à l’information à condition de respecter le ‘’secret défense’’. Toutefois, il relève les insuffisances selon lesquelles ce code ne prend pas en compte l’usage des réseaux sociaux par les journalistes.
Pour le président du Conseil National des Patrons de Presse CONNAP, Germain POULI, la liberté de la presse est une réalité. Selon lui, il n’y a pas de véritables entraves à l’exercice du métier, à part la non-prise en compte des réseaux sociaux par le code de la Presse dans certains cas d’infraction. Cela a mis en difficulté certains confrères qui ont été poursuivis sur la base du droit commun.
Au journaliste reporter de LA DEPECHE, Jacques de relever que la journée mondiale de la presse est une occasion pour les journalistes de passer en revue les hauts et les bas qu’ont connu leur métier durant une année. Selon lui, le métier de journaliste au Togo n’est pas si aisé. La vie socio-économique des organes de presse n’est pas confortante. A part, les reportages et l’accompagnement de l’Etat, le journalisme d’opinion et d’investigation est menacé. Il a relevé des insuffisances au niveau du code de la presse qui ne reconnait pas l’usage des réseaux sociaux aux journalistes et donne l’exemple des journalistes Anani Soussou et Loïc Lawson qui ont été victime suite à leurs publications sur ces réseaux. Il a déploré le cas de son directeur de publication dont le journal a été dans un premier temps suspendu par la HAAC et dans un second temps poursuivi par la justice et mis en détention avant d’être relâché. Selon lui, au lieu d’emprisonner des journalistes qui contribuent à l’enracinement de la démocratie au Togo, ces journalistes peuvent être convoqués par les organes de régulation pour qu’ils rectifient leurs écrits dans les prochaines parutions.

Moïse AKAKPO

158 vues