search
Let's put someting here

Togo/JIF: NADDAF motive les femmes à la jouissance de leur droit

Spread the love
NADDAF
BERNARD BOkodjin

En marge à la célébration de la 47 e édition de la Journée internationale de la femme, l’association Nouvelles alternatives pour le développement durable en Afrique ( NADDAF), a initié une conférence débat jeudi 7 mars à Lomé autour du thème  » Investir en faveur des femmes: accélérer le rythme »

Cette conférence débat qui a réuni plus de 200 jeunes filles a permis aux panelistes de retracer l’historique de cette date et lancer un appel aux femmes à lutter pour le respect de leur droit.
Il s’agit pour Bernard Anoumou Dodji Bokodjin, coordonnateur de NADDAF,  » De motiver les jeunes filles, les exposer à la jouissance de leur droit et surtout, les motiver à être plus engagées dans leur communauté et aussi sur les questions politiques. Nous avons remarqué lors du dernier ressencement qu’on a plus de femmes que d’hommes. et surtout plus de jeunes. Mais quand nous prenons les sphères de décisions surtout au niveau communal, on constate l’absence de femmes au niveau des mairies. Mais aujourd’hui, nous avons des femmes au niveau de la Primature, l’Assemblée nationale. Mais on se pose la question si ce n’est pas l’arbre qui cache la forêt. Est-ce que réellement au niveau des bas étages, on a vraiment des jeunes filles et des jeunes femmes qui sont dans les sphères de decison ».
En effet, les femmes représentent à ce jour, 51% de la population. Dans son rôle d’accompagnement, le gouvernement à travers plusieurs initiatives, travaille sans relâche, pour donner aux femmes les compétences nouvelles et les opportunités pour leur épanouissement. Si au niveau international, le thème retenu est  » Investir en faveur des femmes : accélérer le rythme « , au plan national, le gouvernement togolais a retenu le thème  » Investir en faveur des femmes : renforcer l’inclusion financière et la représentation des femmes à la vie publique et politique ».
Aussi, faut-il rappeler que l’association NADDAF accompagne les actions du gouvernement à améliorer les contributions au développement communautaire par les femmes.
Depuis des années, la promotion de l’égalité entre les sexes et l’autonomisation des femmes font partie des projets prioritaires du gouvernement Togolais. Celà signifie qu’il faut promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes et rendre plus autonomes les femmes et les filles afin qu’elles puissent participer pleinement au développement et en bénéficier aussi au retour.

Ont pris part à cette conférence débat mesdames Brigitte Adjamagbo et Mimi Soedjede.

Théophile K.

23 vues