search
Let's put someting here

Togo/Crise Politique: où est passé l’élite togolaise ?

Spread the love

La crise politique et le blocus du processus électoral marqué par un nouveau report des élections législatives et régionales du 20 Avril prochain confirme le statut d’un pays particulier qu’est le Togo.
En effet,Faure Gnassingbé au travers d’un simple communiqué laconique decide de reporter unilatéralement le double scrutin. Alors que les partis politiques ont engagé des dépenses en vue de la préparation de cette échéance, le propriétaire du Togo décide d’arrêter tout à son bon vouloir. Tout se passe comme si pays ne dispose plus d’elites capables de faire dire le droit et de veiller au bon sens. Sinon comment comprendre que la Cour Constitutionnelle du Togo a toujours gardé le silence face aux violations répétées des libertés publiques et de la loi fondamentale ?

A quelques heures de l’ouverture de la campagne électorale du double scrutin du 20 avril 2024 à savoir les législatives et les regionales, il a plu au Chef de l’État, Faure Gnassingbé par un communiqué de tout arrêter et d’attendre que l’assemblée nationale puisse valider le coup de force en préparation.
La raison évoquée était de donner le temps aux députés d’entamer une large consultation.
Une manière de mépriser ses adversaires politiques comme d’habitude.
Ailleurs notamment au Sénégal, l’ex-président Macky Sall a décidé unilatéral de s’imposer comme bon lui semble sur le processus électoral lors de la présidentielle passée, la réaction du Conseil Constitutionnel ne s’est pas fait attendre.Les hauts Magistrats lui ont barré la route.
Où est la Cour Constitutionnelle du Togo ? Que dit-elle de cette décision unilatérale qu’a prise Faure Gnassingbé pour interrompre le processus électoral alors que c’est par décret présidentiel qu’il avait convoqué le corps électoral ? On se demande s’il y a encore des Institutions fortes dans ce pays ? D’aucuns se demanderont s’il y a une cour suprême au Togo ? Ou des amis du chef de l’État mis au frais avec des salaires et avantages politiques pour se taire à jamais. La violation par les premiers responsables de ce pays des lois en dit long sur le banditisme d’état qui est transformé en méthode pour maintenir le statut quo.
S’il devait y avoir report des élections, ça doit être une démarche concertée entre les acteurs, et c’est après qu’un autre décret viendra annulé celui qui avait convoqué le corps électoral sur le 20 avril 2024 pour le double scrutins.
Les Elites de ce pays au lieu de mettre leur contribution au profit d’un état de droit pour un Togo libre et prospère se ridiculisent à travers des acrobaties juridiques histoire de plaire à une seule personne. Les hauts Magistrats de la Cour Constitutionnelle, où êtes vous ? Que dit le procureur de la République qui sait s’autosaisir et ouvrir des enquêtes sur des sujets aussi banales et vides d’utilité.
Que dites-ils de l’acte que le Chef de l’État, Faure Gnassingbé vient de poser?
L’histoire retient vos noms et ce jusqu’aux générations futures, il sera enseigné un jour dans nos écoles que vous avez marqué négativement L’histoire politique de cette nation que vous avez aidé à régresser.
228news.

1 252 vues