search
Let's put someting here

Togo 1-4 Algérie: Le tandem Leroy-Sheyi plus que jamais proche de la petite porte

Spread the love

(228NEWS/ Lomé, le 19 novembre 2018)- Laminés, tabassés, humiliés, voilà qui résumeraient bien la débâcle des Éperviers du Togo, ce dimanche 18 novembre 2018 face aux fennecs d’Algérie…, du moins la première période.

Comptant pour la cinquième et avant dernière journée des éliminatoires pour phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations qui sera disputée Cameroun en 2019, cette rencontre a été sanctionnée par la large victoire des Algériens par quatre buts contre un (4-1), réalisations de Youssaf Atal, Bounedjah et un doublé de Riyad Marhez, côté Algériens et de Kodjo Fo Doh Laba pour les Eperviers.

Crispés, lourds et brouillons, les Eperviers ont vite fait les affaires de la bande  à Belmadi qui a su profiter de leurs hésitations pour mettre trois (3) buts en trente (30) minutes. Le reste de la rencontre a été copieusement géré par les Fennecs qui s’offriront un chef d’oeuvre digne de Lionel Messi, en fin de match par l’intermédiaire de Bounedjah, scellant ainsi le sort de la rencontre.

Même si les Togolais se seront un peu montrés organisés et menaçant en seconde période, l’on ne verra tout leur potentiel qu’après le but de Fo doh Laba et la sortie de Sheyi Adébayor qui aura été plus que transparent durant cette rencontre et dont la sortie aura libéré les jeunes joueurs.

« Si l’on ne se qualifie pas au Bénin en mars prochain, ce sera la fin de mon aventure avec le Togo », confiera claude Leroy en conférence de presse après match.

Hypothéquant sérieusement leur réelle chance de qualification, le Togo n’ a ainsi pas su profiter de la débâcle du Bénin qui avait chuté un jour plutôt en terre gambienne (3-1).

L’Algérie avec cette victoire, se qualifie pour la prochaine CAN et jouera sa dernière journée pour le prestige.

Pour les trois poursuivants, les débats seront houleux et serrés même si le Bénin part avec un large avantage.

Les Écureuils auront la chance de jouer cette finale du groupe face au Togo à domicile, alors même qu’ils ont déjà deux (2) points en avance sur les poulains de Claude Leroy. La Gambie pour sa part, doit espérer un nul à Cotonou et battre largement pour prétendre à une qualification.

Cette avant dernière journée aura le mérité de mettre en relief une réalité: Repoussant à pas de charge leur crépuscule footballistique, le tandem Claude Leroy-Adébayor Shéyi  sont plus que jamais proche de la sortie par la petite porte et passe à côté de l’histoire du football togolais.

Démocrate

(00228) 91 85 40 14

98 60 67 68

democrate2010@gmail.com

4 vues