search
Let's put someting here

Rugby solidaire, l’apothéose ce samedi avec les écoles de rugby: « Elite » remporte une victoire de prestige à la satisfaction générale

Spread the love

(228NEWS/ Lomé, le 11 novembre 2018)- La nouvelle campagne de rugby solidaire démarrée, le 1er novembre dernier et conduite par une délégation française de trois membres, en collaboration avec les bénévoles de l’association Togo en mêlées, a connu son apothéose ce samedi 10 novembre 2018 sur le terrain de sport du centre culturel Loyola (CCL) avec une compétition destinée aux écoles de rugby venus de Lomé, d’Adétikopé,…

Elle a réuni près de 200 jeunes passionnés du ballon ovale qui une fois de plus ont fait montre de toute l’étendue de leur amour pour ce sport durant toute la journée.

 Sébastien BLAZY, chef de la délégation française et Président d’honneur de l’association Togo en mêlées livre ses impressions après un récapitulatif des activités qui ont marqué la journée.

« Aujourd’hui a été le temps fort du séjour de l’Ariège au Togo dans le cadre de ce rugby solidaire. Cela s’est conclu par une belle journée de tournois pour les catégories U12 et U14 le matin et pour les catégories U18 dans la soirée. Le matin on a plutôt eu du jeu sans contact avec des ceintures flag vu  que ce sont des enfants, on voulait minimiser tous les risques de blessure. Je suis très content des U18 parce qu’ils constituent la première génération des enfants de Togo en mêlées lancée en 2014 qui évoluent aujourd’hui dans cette catégorie et qui ont développé un très beau jeu dans une bonne ambiance. »

La cerise sur le gâteau de cette journée a été, la démonstration de force dont a fait preuve l’équipe U18 de Elite qui a littéralement marché sur les Buffles, l’Ouragan et les Loups.

Au terme d’une folle soirée, ces jeunes amenés par leur capitaine Sandjinan Gontran sous la direction du coach Achiraf Akpabli remportent le trophée mis en jeu face aux Buffles.

« Nous avons toujours eu à mobiliser les jeunes autour des valeurs que sont le sang-froid, la détermination et la vista. Cela a encore payé et nous ne pouvons que nous réjouir de cette victoire. », confiera le coach Achiraf.

Démarrée le 1er novembre dernier par un tournoi féminin, la mission a également été marquée en milieu de semaine par des actions humanitaires et écologiques. La délégation a en effet, fait une intervention dans les écoles de rugby que soutien Togo en mêlées, effectué une opération de suivi d’une plantation de 200 orangers mis en terre à l’occasion de la journée de l’arbre  dans le village de Badougbé.

« L’idée de base est de parapher une convention entre l’école, la chefferie, l’association Togo en mêlées  et les parents d’élèves pour faire évoluer cette plantation d’orangers et qu’elle puisse contribuer à travers les fruits et dérivés au développement de l’école, une manière d’allier écologie et développement durable. », a déclaré Sébastien à cet égard.

A la fédération on se frotte déjà les mains au vu du niveau de jeu de ces jeunes, surtout les U18. Ludovic Bédinadé, Secrétaire Général de la FTR n’a d’ailleurs pas manqué de le souligner. 

« En réalité, c’est la fédération qui soutient la formation de ces jeunes, en encourageant l’idée de création de l’association afin de mieux prendre en charge ces jeunes dans cette discipline. Avec ce qu’ils nous prouvé aujourd’hui, les clubs seniors vont les récupérer pour le championnat qui va reprendre l’année prochaine. De notre côté nous sommes à pied d’œuvre dans la mobilisation des moyens afin de rendre tout cela effectif, le rugby étant un jeu assez lourd avec différentes contraintes. », a-t-il relevé.

Pour sa part, Ouro-Koumoni Mahawiya, DTN adjoint de la FTR et Président de l’association Togo en Mêlées a dressé un bilan satisfaisant des actions de l’association.

« Les événements comme çà nous servent d’évaluation vis-à-vis de nous-mêmes et de nos partenaires, ainsi que des bénévoles. Il y a quatre années de cela qu’on avait commencé avec des gamins qui ne savaient pas donner des passes, mais aujourd’hui on peut constater qu’ils jouent au rugby. On peut donc estimer le sérieux travail de titan qui a été fait. Nous allons donc continuer sur cette lancée et au cours des prochaines missions, nous allons mobiliser davantage d’écoles de rugby, de jeunes et essayer d’augmenter encore leur niveau technique. La quête de partenaires au plan local qui puissent nous accompagner sera également une priorité pour nous. », a-t’il confié plein d’espoir.

A présent, les regards sont tournés  vers l’avenir, qui devra être marqué par la question de levée des fonds afin de soutenir les activités de rugby,

Les trois volontaires français pour leur part ont pris l’engagement de faire un bilan du séjour ici, des choses à améliorer pour le bien des enfants et du rugby éducatif et de revenir pour de prochaines missions.

Démocrate

3 vues