search
Let's put someting here

REDD+: Deux nouvelles études en validation à Lomé depuis ce lundi

Spread the love

Θ228news ( Lomé, le 13 août 2018)- Une soixantaine d’acteurs venus de tous horizons du Togo participent depuis ce lundi 13 août 2018 à un atelier de validation des résultats de deux études commanditées par la coordination nationale du projet désorienté à la préparation à la réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts (P-REDD+).
Portant sur la définition de la méthodologie et des outils pour l’évaluation de la biomasse végétale dans les différents compartiments du Togo, et sur l’interprétation de données historiques et la conception d’un système national de suivi des forêts et d’un niveau de référence des forêts dans le cadre de la REDD+ au Togo, ces deux études réalisées par le bureau d’étude allemand Deutsche Forstservice GmbH (DFS), visent à permettre au Togo d’élaborer son Niveau des Émissions de Référence des Forêts (NERF) et de rapporter régulièrement les résultats les résultats atteints par la mise en œuvre des mesures de la REDD+ au moyen du Système National de Suivi des Forêts et du système de mesure , rapportage et Vérification adopté.
C’est ce qu’a fort bien rappelé M. Kudadzé Kodjo, Directeur de Cabinet et représentant le ministre de l’environnement et des ressources forestières, dans son discours d’ouverture de l’atelier.
« Ce système permettra de suivre l’évolution des ressources forestières, de rapporter les données collectées dans une base,et de vérifier la validité de ces données ainsi que les résultats qui en découlent dans le cadre des missions de suivi-évaluation du processus », a t’il confié, rappelant l’importance de la validation des résultats de ces études.
M. Hemou Assih, Coordonnateur national de la REDD+ a également insisté sur la valeur ajoutée de ces deux études.

Pour lui, « elles permettront de développer des outils permettant de faire des estimations du carbone au niveau des différentes espèces végétales, d’établir une carte carbone afin de savoir des taux d’émission de carbone de différentes espèces, de voir le niveau de couverture forestière dans les années 1975, 1985 et 2015, des dates significatives au Togo en matière environnementale , ce qui doit permettre de savoir se projeter et définir des stratégie dans la mise en oeuvre du processus ».

Au cours des travaux, les différents acteurs réunis auront à prendre connaissance des résultats des des deux études, les analyser et faire des observations nécessaires afin de les adopter.

Démocrate

(00228) 91 85 40 14

98 60 67 68

democrate2010@gmail.com

3 vues