search
Let's put someting here

Qui en veut à la vie de Folly Satchivi, président de la Ligue Togolaise des Droits des Etudiants?

Spread the love

Un incendie s’est déclaré  dans la nuit du mercredi 12 au jeudi 13 juillet dans le quartier de Hedzranawoe, dans la banlieue nord est de Lomé. Sur place le lendemain, la police a constaté que les faits se sont déroulés dans la chambre du président de la Ligue Togolaise des Droits des Etudiants (LTDE), mouvement engagé dans un bras de fer avec les autorités universitaires à l’heure actuelle .

Mais alors que plusieurs doutes subsistent quant au déroulement des faits et aux éventuels suspicions, l’étudiant a demandé d’ouvrir une enquête pour situer les responsables.

Je n’avais rien allumé qui puisse causer un incendie aussi criminel dans ma chambre. On ne peut pas non plus parler de court-circuit parce que ma chambre est la seule à ne pas être électrifiée dans la maison », a explicité Foly Satchivi.

Il soutient avoir vu une personne sortie de la maison en toute vitesse mais quand il voulait la poursuivre, il a été arrêté par ses frères qui craignaient qu’il soit tombé sur un gang.
A l’heure actuelle, Satchivi pense que l’incendie de sa chambre n’est que tentative d’homicide volontaire.

« Je le dis et le je confirme, c’est une tentative d’élimination physique. Depuis un certain temps je constitue un danger pour le gouvernement. Je recevais des menaces directes et indirectes de la part des autorités universitaires, des gens qui appellent avec des numéros inconnus qui m’envoient des messages par des personnes interposées pour me dire qu’on va me retrouver mort dans la rue si je ne cesse pas les activités syndicales. Quand la police était là le matin, j’ai porté plainte contre X pour que la justice nous édifie sur les vrais acteurs de cet incendie et que la justice me soit faite », a-t-il conclu.

Folly Satchivi a été condamné le 26 juin dernier à 12 mois de prison avec sursis pour trouble à l’ordre public et de rébellion, alors qu’il portait les revendications de meilleures conditions de vie et d’étude des étudiants de l’Université de Lomé.

(photo, Folly Satchivi, président de la LTDE)

Démocrate

(00228) 91 85 40 14

 98 60 67 68

democrate2010@gmail.com

 

3 vues