search
Let's put someting here

Quand les Togolais se distinguent au Burkina Faso

Spread the love

Un jeune Togolais fait son entrée dans le cercle des Docteurs en Biologie Agricole à l’Institut INERA/CNRST de l’Universte Ouaga I Pr. Josephe KI ZERBO au Burkina Faso ce 20juillet 2016 après quatre ans dans cet institut.

C’est sous la benediction du ciel avec une fine pluie à 09h dans les locaux de l’universite Ouaga I Pr. Josephe KI ZERBO Amphi SVT que le Docteur Abalo Itolou KASSANKOGNO puisque c’est desormais le titre qu’il portera a fait valider sa thèse de Doctorat devant un jury de sept membres dirigé par le président Dieudonné Y.M. GUMEDZOE professeur Titulaire à l’Université de Lomé et les six autres membres dont Philippe SANKARA titulaire à l’Université de OUAGA I Pr. Josèphe KI ZERBO; Leonard OUEDRAOGO Maitre de recherche à INERA/CNRST; Mahama OUEDRAOGO, Maitre de recherche INERA/CNRST; M. Bertin ZAGRE maître de recherche INERA/CNRST et comme invité Dr. Ibrahim OUEDRAOGO INERA/CNRST.

C’est avec beaucoup de maitrise et d’aisance que le jeune docteur a presenté sa thèse dont le thème est :  » Diversité génetique , pathogenique de magnaporthe oryzae (couche) agent de la pyriculariose du riz au Burkina Faso et au Togo et methodes de gestion durable de la maladie  » en seduisant le jury par la pertinence du thème et les efforts founis durant ses recherches. Les membres du jury à tour de rôle dans leur prise de parole n’ont pas manqué de saluer l’assiduité, le courage et surtout la volonté du Docteur Abalo Itolou KASSANKOGNO.

L’objectif du choix de son thème de thèse est de mieux connaitre l’agent pathogène de la pyriculariose du riz pour élaborer une meilleure gestion de sa maladie dans l’agriculture.

Bon vent à notre docteur et que ses compétences impactent sur le développement de l’agriculture au Togo et en Afrique qui reste un secteur clef du développement africain.

3 vues