search
Let's put someting here

Projet ATT-OP II/ L’Équipe d’Expertise France organise en collaboration avec le comité local Sensibilise les Acteurs sur le Traité du Commerce des Armes(TCA)

Spread the love

Un Atelier du programme de l’Union Européenne de sensibilisation au traité du commerce sur les armes, se tient du 6 au 9 Janvier à Lomé.

Le projet ATT-OP II piloté par L’Équipe d’Expertise France en collaboration avec le comité local est en cession de Sensibilisation des Acteurs sur le Traité du Commerce des Armes(TCA)

À l’ouverture de cet atelier , Dr. Sylvain Paile-calvo chercheur senior au sein de l’unité d’études Européennes de l’Université de Liège Belgique, spécialisé dans la prévention de la prolifération des Armes de destruction massive et du contrôle du commerce stratégique a fait dégager les principaux objectifs de ce projet qui est financé par l’Union Européenne (UE). Le projet consiste à promouvoir la mise en œuvre effective du traité sur le commerce des armes (TCA) en aidant le Togo l’un des pays bénéficiaires à renforcer son système de contrôle des transferts d’armes et œuvrer pour l’adoption universelle du traité.

Afin d’atteindre ses objectifs, le projet de l’UE s’efforce d’établir et de renforcer l’expertise et les capacités de contrôle des transferts d’armes dans les pays bénéficiaires et de favoriser la participation des agences et représentants nationaux concernés, ainsi que des organisations et acteurs régionaux. La sensibilisation, non seulement des pays bénéficiaires mais aussi de leurs voisins, à travers le projet mais également par le biais d’organisations et de forums régionaux, représente un élément clé des actions entreprises dans le cadre du projet en faveur de l’universalisation du TCA

Le projet propose également des programmes d’assistance nationaux et spécifique afin de renforcer les partenariats de long terme avec les pays bénéficiaires et de répondre aux priorités nationales de mise en œuvre grâce à des activités d’assistance adaptées. Ces programmes d’assistance se basent sur des feuilles de route développées en étroite coopération avec les pays partenaires.

Aussi des activités seront également organisées pour d’autres pays partenaires n’ayant pas de feuille de route mais souhaitant recevoir une assistance à court terme sur des aspects spécifiques du traité.

En outre le vice président de la commission nationale de lutte contre la prolifération, la circulation et le trafic illicite des armes légères et de petit calibre, dans son allocution d’ouverture nous fait comprendre que cet atelier est organisé afin de permettre aux différents acteurs que nous sommes de: discuter des dispositions relatives à la gestion des transferts internationaux contenues dans l’avant projet de loi nationale sur le contrôle des armes ; établir un projet de décret contenant la liste de contrôle nationale ; échanger des expériences sur les processus d’octroi de licences pour les transferts internationaux d’armes ainsi que les pratiques de coordination inter-ministerielle et enfin établir un projet de décret d’application de la loi organisant les modalités du contrôle des transferts internationaux d’armes.

   Alexandre.
6 vues