search
Let's put someting here

Présidence UL: une cellule de crise créée

Spread the love

La Présidence de l’UL, tiendra une réunion des syndicats du personnel,enseignants et du ministre de tutelle.

Suite au sit-in des enseignants du supérieur ce vendredi 17 Mai 2024, il ressort que les enseignants de cette université publique réclament le reliquat des accords de 2011 (10 mois d’arriérés), ainsi que le paiement du solde des augmentations de salaire de 5 % et 10 % offertes par le Chef de l’Etat en 2020 et 2022 aux enseignants et au personnel administratif et technique des Universités publiques du Togo (UPT) pour atténuer la cherté de la vie. Les enseignants et les personnels administratifs exigent également le règlement définitif de la question des retraités et l’annulation de l’arrêté portant affectation du Secrétaire Général du Syndicat de l’enseignement supérieur du Togo (SEST) Dr Hounsi Ayi Djifa à l’Ecole normale supérieure (ENS). C’est dans cette optique que l’actuel président de l’université de Lomé, professeur Adama Kpodar,a annoncé annonce une réunion de crise ce 20 Mai 2024, sur demain 21 Mai 2024.

Dans l’annonce, le président de l’université de Lomé affirme que : « Les syndicats du personnel enseignant et de recherche, et du personnel administratif, technique et de service, sont conviés à une rencontre d’échanges avec le Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, le mardi 21 mai 2024, à l’amphi 600, à partir de 9 heures »

Le président invite également les doyens de facultés et les directeurs à prendre part à cette rencontre qui est élargie à l’ensemble du personnel enseignant et administratif, compte tenu de l’importance des sujets qui seront évoqués.

Par ailleurs, les grévistes rappellent aux autorités qu’ils ont jusqu’au mercredi 22 mai 2024 pour réagir positivement. Dans le cas contraire, les manifestants observeront une cessation de travail les jeudi 23 et vendredi 24 mai et celà risque de paralyser les activités de l’UL.

Moïse AKAKPO

922 vues