search
Let's put someting here

L’intelligente économique et l’intelligence végétale au service de la beauté africaine

Spread the love

La toute première formation des acteurs de la cosmétique et de la beauté au Togo s’est tenue ce mardi 12 décembre.

A l’initiative de la Vallée des Métiers de Beauté du Togo (VMB), cet atelier de formation visait avant tout une première prise de contact entre les différents de ce secteur dans la foulée du lancement des activités de la jeune association.

La formation a rassemblé une vingtaine d’acteurs de divers domaines, de même que des hommes de métiers et chercheurs.

Au menu, deux (2) communications: « Valorisation des plantes africaines » et « Valorisation des métiers de beauté par l’intelligence économique »,  afin d’éclairer ces acteurs sur la riche diversité florale dont dispose notre continent en général, et le Togo en particulier, l’utilisation qui peut en être faite afin de venir en aide aux consommateurs, tant dans les domaines du bien être que de la santé, de manière naturelle.

Il s’agit également de leur inculquer la nécessité d’effectuer une veille économique, de sécuriser leurs produits et de professionnaliser leurs activités.

« Le benchmaking auprès des acteurs d’autres contrées plus en avance sur nous est capital si le secteur de la cosmétique et de la beauté naturelle veut sortir de l’ornière. Tout ceci doit passer par une intelligence économique », a confié M. Boukary, un expert du domaine.

Pour M. Amétsipé Komla, cette formation n’est que le début d’une longue série qui devra aboutir à l’organisation du tout premier salon de la cosmétique et de la beauté en mars 2018.

A l’issue de la formation, la marraine de la VMB, Mme Emilie Jiminiga, également présidente de l’association Da m’a dit France, présente a solennellement remis les cartes de membres aux premiers adhérents de la VMB et décerné un prix d’excellence à un acteur des médias en orbite sur les activités du secteur.

Démocrate 

(00228) 91 85 40 14

98 60 67 68

democrate2010@gmail.com

6 vues