search
Let's put someting here

Le HCRRUN , la nouvelle mise en scène de la bande à Faure Gnassingbé

Spread the love

Réformes Constitutionnelles et Institutionnelles

WhatsApp-Image-20160714-1

Les réformes constitutionnelles et Institutionnelles , la réelle préoccupe de l’heure donnent de l’insomnie à Faure et Cie. Ainsi , après la sérié de mobilisation populaire initiée par le CAP 2015 et ses partis satellitaires et la pression des diplomaties présentes au Togo, il fallait trouver une solution à cette pression de plus en plus constante et gênante.

C’est ainsi que le RPT/UNIR a trouvé idéal de se réfugier derrière la pacotille qu’est le HCRRUN( Haut Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale ) dirigé par la très controversée Awa Nana Daboya. Connu pour son rôle trouble lors des élections Présidentielles de 98 remportées par le feu Eyadema.

Si tous les togolais sont unanimes à s’accorder sur le fait que croire à ces 5 jours de travaux initiés par la coquille vide que représente le HCRRUN est une chimère , il n’en demeure pas moins de reconnaitre que la mise en place meme de cette institution est un trompe œil. Et ces réformes , ne suffisent qu’à la seule volonté de Faure Gnassingbé qui n’a comme ambition que de s’éterniser au pouvoir.

Depuis lundi l’Hôtel Radisson Blu est bondé d’acteurs politiques hypocrites qui savent qu’au sortir de ces assises rien ne peut filtrer et ils y sont en villégiature.

Sinon comment comprendre cet énième fuite en avant du Président de la République qui n’a fait que dribbler les acteurs depuis l’APG ( Accord Politique Global) qui l’a d’ailleurs légitimé . En passant par les dialogues ( Togo télécom 1et 2) jusqu’aux recommandations de la CVJR ( Commission Vérité Justice et Réconciliation ) dirigée par Mgr Nicodème Anani Barrigah , qui est monté au créneau pour fustiger ce simulacre d’assise. L’Evêque d’Atakpamé a été rejoint plus tard cette semaine par l’Ambassadeur de l’UE ( Union Européenne) qui renvoie Faure et ses sbires à l’APG.

La personne même de la Présidente de l’HCRRUN est matière à polémique , un sondage réalisé auprès des togolais montre clairement que 9 togolais sur 10 ne croient pas en ces assises et pis à celle qui dirige cette institution.

Pourquoi donc crée ce cadre , quand on sait que le Togo est passé de dialogue en dialogue et d’accords en accords qui ont tout simplement été balayés du revers de la main par celui qui est sensé donner une suite aux recommandations qui découlent de ces assises.

Que peut-on retenir de ces 5 jours de discussions stériles , si le commanditaire principal a répondu aux abonnes absent et à profiter du jour même du lancement de cet atelier pour aller hériter de la Présidence du conseil de l’Entente qui se veut aujourd’hui une institution vidée de sa substance. Ila ensuite bien fait de prolonger sur Kara avec ses ministres et Directeurs de sociétés qui y passent de bons moments et à inaugurer une statue en mémoire de son feu père aux frais du contribuable togolais , paralysant au passage l’administration qui s’est transportée à Kara pour chanter la gloire d’une tradition en panne d’efficacité , supplantée par la division et la haine .

Où est donc le sérieux de cet homme aux multiples paroles?

Les conclusions de ces travaux sont attendus vendredi , on attendra de voir la suite que le Prince donnera à cela.

 

Bienvenu

3 vues