search
Let's put someting here

« La RACINE », un nouveau parti politique entre dans la lutte socio-politique togolaise

Spread the love

« La RACINE », un nouveau parti politique entre dans la lutte socio-politique togolaise

Il reste environ 3 mois pour l’election présidentielle au Togo et un nouveau parti politique vient s’ajouter à ceux qui existaient déjà. La Renaissance de l’Afrique Complète, Indépendante et Épanouie (La RACINE) est le nom de la nouvelle formation politique qui a vu le jour  ce samedi 23 novembre 2019 à Lomé. C’était au cours d’une conférence de presse servant en même temps de cérémonie de lancement officiel que OUTCHA Koffi Soké, le président national de La RACINE a fait connaître leurs idéologies au public.

L’objectif principal de ce parti politique est de conquérir  le pouvoir afin de faire du Togo une nation prospère et radieuse, au sein de laquelle tous les citoyens se tiennent à l’aise pour se faire valoir.

Ainsi ce parti a un programme de société à mettre en œuvre, afin de transformer en règle de vie tout ce qui était destiné à la mort dans l’existence de tous les citoyens togolais, tant au Togo qu’ailleurs. Voici donc quelques grands axes de ce programme :

1-Organiser de vastes campagnes d’information sur  des thèmes comme la démocratie, l’armée républicaine, les bonnes manières de courtoisie et de respect mutuel ; la protection et la restauration de l’environnement ;

2-Organiser dans toutes les préfectures du Togo une « Semaine Préfectorale de Développement Durable (SPDD) » ;

3-Assainir tous les secteurs de la vie socioéconomique en y formant des commissions ad-hoc pour mettre  en exécution des plans et stratégies de redressements appropriés dans tous les secteurs économiques, sociaux et culturels ;

4-Motiver et attirer tous les natifs de chaque préfecture, aussi bien au Togo qu’ailleurs, à contribuer à la création des villes dans leurs milieux. Ceci donnera l’urbanisation des milieux ruraux ;

5-Freiner la fuite des capitaux vers les paradis fiscaux…

6-Motiver et susciter la création des entreprises aussi dans les milieux ruraux, véritables sources d’emplois et de revenus, afin de lutter contre l’exode rural et la fuite des cerveaux;

7-Rendre transparente la gestion socioéconomique des ressources du pays. En mont, on doit procéder à une déclaration publique des richesses et ressources naturelles dont dispose le pays;

8-Rapprocher les hautes études de toute la population en construisant une université dans chaque région administrative du Togo…

Sur le plan développement économique, OUTCHA Koffi Soké alias Sylvanus Dieudonné, président national de « La RACINE » annonce que des grands chantiers seront entrepris de façon « sereine, méthodologique et professionnelle » dans le pays. <<Dans notre staff, nous sommes des consultants en création d’entreprise et en partenariat international. Nous connaissons tous les maux qui minent le Togo du Sud au Nord et de l’Est à l’Ouest. Et, à chaque problème, il faut une solution spécifique…>>, a-t-il précisé.

La RACINE se veut également le parti le plus proche de l’armée togolaise. Car selon cette formation politique, l’armée togolaise souffre énormément. A cet effet, un travail de fond sera fait pour hausser le niveau de vie des corps habillés et surtout, revoir leurs conditions de départ à la retraite.

Etant un parti <<panafricaniste>>, la RACINE s’engage aussi à prendre à bras le corps tous les problèmes de l’Afrique en redonnant au continent, ses « valeurs » et sa « racine ».

 Concernant l’élection présidentielle de 2020, Outcha Koffi Soké et les militants de son parti ne se sentent pas trop pressés pour l’instant. Mais ceux-ci suivent bien l’évolution de l’actualité sociopolitique du pays et se décideront au bon moment.

Matthieu BIDA

3 vues