search
Let's put someting here

La C14 est sur le point de se disloquer à nouveau : Le PSR suspend sa candidature à l’élection présidentielle 2020

Spread the love

C’est bientôt l’élection présidentielle au Togo et tous les partis politiques s’y préparent ardemment. Mais la C14 est sur le point de se disloquer à nouveau. Ladite élection se tiendra dans le  premier semestre de l’année 2020. Le Pacte Socialiste pour le Renouveau (PSR), membre de cette Coalition, a suspendu sa participation aux activités de la C14 pour raison de candidature consensuelle au sein de la C14.

Dans un courrier adressé le mardi 22 octobre 2019 à la Conférence des Présidents de la C14, le Secretaire Général du PSR, Professeur Agrégé Komi Wolou, a clairement signifié que son parti << a le regret de suspendre, à compter de ce jour, sa participation aux activités de la C14 >>. << L’alternance voulue par le peuple exige, à notre sens, une démarche rigoureuse à l’abri des incertitudes >>, a-t-il précisé

Tout a commencé par le problème de la candidature consensuelle au sein de la C14 pour la présidentielle de 2020.

Pour Professeur Wolou, au lieu que les discussions se fassent dans l’esprit de la Charte qui lie les partis politiques membres et d’éventuels adhérents, la position actuelle de la majorité des membres de la C14 consiste à << à dire que ceux qui désireraient être candidats aux prochaines élections présidentielles doivent faire acte de candidature dans le cadre d’un panier commun dont la composition est encore incertaine >>.

Dans son courrier adressé à ses anciens camarades de luttes, il a cité certains articles de leur Charte qui s’opposent à leur démarche actuelle.

<< S’il est concevable que la C14 puisse en toute connaissance de cause soutenir un candidat déclaré dont le positionnement paraît favorable à la réalisation de l’alternance, la démarche actuelle de la C14 qui, manifestement, s’apparente à une hostilité à toute candidature d’un homme politique est contraire aux finalités des partis politiques et manque, à notre sens, de lisibilité >>, a-t-il expliqué.

Ce mardi 22 octobre 2019, le parti a donc décidé suspendre sa participation aux activités de la Coalition.

Dans sa lettre, il mentionne que : << le PSR reste ouvert à toute collaboration avec toutes les formations politiques et la société civile en vue de la réalisation des conditions nécessaires à une élection transparente et crédible >>.

4 vues