search
Let's put someting here

Fratel 2024:lomé abrite les travaux de la 21 ème édition

Spread the love

Le ministre de l’Économie numérique et de la Transformation digitale, Cina Lawson a ouvert, ce mardi 21 Mai 2024, le 21 ème séminaire du réseau francophone de la régulation des télécommunications (FRATEL) en présence du directeur général de l’ARCEP, Michel Yaovi Galley. Selon les organisateurs, ce séminaire du FRATEL 2024 va durer deux jours à Lomé.

Cette colloque ayant pour thème : « Économie de la donnée et services numériques : quels enjeux de régulation technico-économiques? », réunit 150 délégués venant d’au moins 48 pays membres du réseau, des institutions internationales (OIF, BCEAO), des administrations et des acteurs du secteur tels que les opérateurs, les associations régionales de régulateurs, les équipements, les acteurs du numérique, les cabinets d’avocats et consultants ainsi que les associations des consommateurs.

Selon le DG de l’ARCEP, Michel Yaovi Galley, c’est un véritable privilège pour le Togo d’accueillir cet évènement d’envergure.

Lors de son discours il martèle: « C’est un véritable privilège et une marque de reconnaissance pour l’Autorité de Régulation des Communications électroniques et des Postes du Togo (ARCEP) d’accueillir toutes ces délégations à Lomé. La problématique de la donnée est devenue un sujet central des politiques numériques des gouvernements, de la stratégie des régulateurs, du business des acteurs économiques et de préoccupation des utilisateurs des services numériques. Ceci justifie que le FRATEL a choisi de débattre de ce thème au cours de son séminaire à Lomé ».

Pendant ces deux jours, les délégués vont échanger sur des sous-thèmes tels que : « les enjeux soulevés par le développement de l’économie de la donnée », « les interventions publiques pour remédier aux potentielles défaillances du marché du stockage et du traitement de la donnée » et « les paiements mobiles ».

D’après Cina Lawson, le ministre en charge de l’économie numérique, le thème choisit pour ce séminaire n’est pas fortuit.

Elle dénonce dans son intervention que: « Ce séminaire va permettre des partages d’expérience entre régulateurs de pays francophones. Le thème est très important puisque c’est l’économie de la donnée et les paiements mobiles, deux sujets de grande importance pour le Togo ».

Il est à rappeler que cette conférence a été formellement créé le 28 octobre 2003 à Bamako, au Mali par les régulateurs des télécommunications, lors de la première réunion annuelle.

Notons que le FRATEL est une association des autorités de régulation des communications électroniques des pays ayant en partage le français et vise à mieux armer les autorités de régulation pour être de véritables moteurs de croissance du secteur de communications électroniques et de développement des États.

Moïse AKAKPO

222 vues