search
Let's put someting here

Forum National du Foncier Une gouvernance foncière inclusive pour un développement durable

Spread the love

 

Les travaux du Forum National du Foncier ont démarré le mardi 18 avril dans la capitale togolaise. Organisées par le ministère de l’urbanisme, de l’habitat et du cadre de vie sous le thème « Une gouvernance foncière inclusive pour un développement durable : le temps de l’action », ces assises ont été ouvertes par le premier ministre togolais Selom Klassou en présence des membres du gouvernement, des experts nationaux et internationaux, ainsi que de diverses personnalités de divers ordres. Il est question durant ce forum de discuter et d’échanger sur les questions foncières dans leurs articulations avec les enjeux du moment. Durant es prochains jours, les acteurs ainsi réunis feront l’état des lieux actualisé des problèmes qui minent le secteur du foncier et identifieront les parties prenantes de la gouvernance foncière.

Il s’agira également de spécifier le rôle et la responsabilité de chaque partie prenante, de passer en revue les textes en vigueur et en cours d’élaboration afin de vulgariser les acquis en matière de gestion foncière. Pour le ministre de l’urbanisme, de l’habitat et du cadre de vie, Fiatouwo Séssénou, le choix du thème est éloquent à plus d’un titre. C’est le temps d’entreprendre et de s’engager résolument dans la sécurisation du foncier au Togo car pour lui, les enjeux liés au foncier sont nombreux et multiformes.

« Ces enjeux constituent des sources réelles de préoccupations pour l’ensemble des Togolais et confirment la pertinence de l’organisation de ce forum qui fait suite à une série de rencontres  qui se sont déroulées au cours des cinq dernières années dont la finalité est la quête permanente des solutions idoines et durables à la problématique foncière dans le pays », a- t- il déclaré.

Le foncier a toujours été sujet à conflit dans toutes les communautés  humaines et peut dangereusement compromettre la sérénité, la paix et le développement. Tel est le cas du Togo où les conflits liés au foncier ces dernières années ont été des plus virulents. Une statistique montre d’ailleurs que 90% des litiges en instance à la justice togolaise relève du foncier. Qu’elle soit en milieu rurale ou urbaine, la question foncière plonge d’honnêtes citoyens dans le désarroi et les déficiences et dysfonctionnements liés aux règles et procédures du foncier, conjugués à la méconnaissance des pratiques légales à observer et à la corruption qui règne en maître dans le secteur, e sont pas pour arranger les choses. Double vente voire triple, fraude, dol, usurpation de titre, multiplication de titres sur une seule et même parcelle, telle se dessine la situation des crises qui gangrènent le foncier au Togo.

Il importe donc que les assises du forum National du foncier pondent une réforme qui réponde aux nécessité du développement du Togo sans créer une déchirure du tissu social, apportent une réponse aux fortes pressions foncières consécutives à une croissance démographique rapide et remédient aux carences ou insuffisances de la gouvernance foncière. Les travaux qui se poursuivent jusqu’au 22 avril prochain vont tourner autour de cinq panels notamment les modes d’accès à la propriété foncière au Togo, le cadre juridique et institutionnel du foncier au Togo, les causes de l’insécurité foncière au Togo, l’état de gestion des litiges fonciers au Togo et l’état des lieux du marché hypothécaire au Togo. Nous y reviendrons.

(photo, photo de famille des officiels à l’ouverture du forum)

Démocrate

(00228) 91 85 40 14

               98 60 67 68

democrate2010@gmail.com

3 vues