search
Let's put someting here

Football/ Un projet de la FIFA pour révolutionner le football africain « Nous voulons emmener l’Afrique au plus haut niveau »

Spread the love

L’instance mondiale du football a pour projet de mobiliser un milliard de dollars, soit plus de 533 milliards de FCFA, destiné à la construction d’au moins un stade de qualité dans chacun des 54 pays composant le continent africain.

En visite de travail sur le continent africain, Gianni Infantino a fait part de son ambition de relever le football africain et de le rendre rentable. Au cours d’une conférence de presse jeudi à Lubumbashi en RD Congo, le patron du football mondial a fait une annonce qu’il juge salvatrice pour l’essor du football continental. Entre « Ligue africaine », investissements massifs, et nouveaux stades…

C’est  le président de la Fédération internationale de football association (FIFA) lui-même qui a annoncé cette information au cours du 80ème anniversaire du Tout Puissant Mazembe à Lubumbashi en République démocratique du Congo (RDC).

En plus de la construction des stades, l’institution sportive travaillera sur l’amélioration de l’arbitrage, des infrastructures, de l’organisation des compétitions en Afrique en concertation avec la Confédération africaine de football (CAF) à et d’autres partenaires.
 Gianni Infantino, le président de la FIFA : « Nous voulons mener une politique comprenant trois axes, l’arbitrage, l’infrastructure et les compétitions, en étroite collaboration avec la CAF et ses 54 fédérations membres ».

Dans son intervention, le patron de la FIFA a fait part de son ambition pour le football africain, Gianni Infantino : « Nous voulons emmener l’Afrique au plus haut niveau et montrer au monde entier le talent exceptionnel et les talents de votre continent ».

Une autre proposition : la création d’une ligue africaine au profit des meilleurs clubs africains. « Il faut prendre les 20 meilleurs clubs d’Afrique et les faire jouer dans une Ligue africaine, a-t-il expliqué. Une telle ligue peut générer au moins 200 millions de revenus, ce qui la placerait dans le top 10 mondial, du jour au lendemain, » a ensuite avancé le patron du foot mondial.

L’enjeu est d’arrêter le départ des joueurs africains vers les autres championnats du monde entier, selon lui. Pour ce projet révolutionnaire, Infantino compte réunir des investisseurs « pour récolter un milliard afin que l’on puisse doter chaque pays africain d’un vrai stade de football aux normes FIFA et internationales ». «  On va prendre les meilleurs arbitres africains, on va les salarier. On va dépolitiser, on va professionnaliser l’arbitrage en Afrique. Je veux porter le football africain au sommet du monde », a conclu l’Italo-Suisse.

Cette sortie d’infantino divise l’opinion. Si certains voient effectivement en elle, une possibilité de faire éclore le sport roi en Afrique, d’autres brandissent l’argument de l’ingérence et même du néocolonialisme, la CAF étant depuis plusieurs mois placée sous la tutelle de la FIFA.

3 vues