search
Let's put someting here

FIAB 2017 et ses suites, le Togo crée une Vallée des Métiers de Beauté

Spread the love

Un mois après la  5ème édition du Forum International Afrique et Beauté (FIAB) qu’a abrité le Togo, les acteurs du monde de la beauté, sur les traces d’une majeure recommandation du FIAB ont décidé fédérer les énergies pour créer une institution capable de les réunir et les promouvoir. Ainsi, une Assemblée Générale Constitutive s’est tenue le 1ier mars dernier à Lomé et a accouché l’Association « Vallée des Métiers de Beauté » (VMB).

En effet, cette nouvelle organisation qui a pour but de promouvoir les métiers de beauté est partie du constat que l’Afrique regorge de beaucoup d’atouts qui devraient contribuer à son développement. Dans le secteur de la cosmétique et de la beauté par exemple, beaucoup de plantes, matières brutes, contribuent à la fabrication des produits de beauté. Mais la communauté à la base, fournisseuse de matières premières, ne bénéficie que très peu ou presque  pas  des fruits générés par l’exploitation des ressources et est en quelque sorte exclue du processus de valorisation des produits.

On note également un manque de synergie et de coordination entre les différents acteurs de la chaîne de valeur de la beauté. Ainsi, pour pallier aux problèmes sociaux et environnementaux engendrés par l’exploitation abusive et anarchique des ressources naturelles à usage cosmétique et créer une synergie entre les différents acteurs/secteurs qui peuvent être impliqués dans le processus de développement de la filière de beauté dans son ensemble, notamment : banques / institutions de micro finance, institutions de recherches/botanistes, usines de production, spécialistes de pédicure/manucure, coiffeurs/coiffeuses, cordonniers, stylistes/modélistes/couturiers, distributeurs (boutiques/ magasins de cosmétique et prêt à porter) etc…, il s’avère important d’innover pour que l’écosystème, sans être altéré, génère des opportunités économiques aux populations locales.

Pour le premier président nouvellement élu M. Amétsipé Komlan Gbato, « cette synergie implique tous les acteurs de la base jusqu’à la transformation. Durant notre mandat nous allons rassembler les acteurs locaux, les mettre en contact avec les grandes firmes de fabrication de produits de beauté et tendre vers le Made in Togo » a-t-il affirmé.  « Il s’agit d’encourager la protection des ressources naturelles à travers  des sensibilisations sur des pratiques éco-citoyennes ; rechercher des créneaux porteurs en faveur des différents acteurs au plan financement, production et commercialisation  et aider les néo-entrepreneurs à accéder au financement, surtout les jeunes et les femmes.», a-t-il poursuivi.

Rappelons que cette Association d’envergure internationale interviendra au Togo et dans d’autres pays africains afin de valoriser les produits «Made in Africa». Elle couvrira les domaines de la beauté, cosmétique et ingrédients ; santé corporelle; protection de la biodiversité ; valorisation des plantes à usage cosmétique ; culture, art et tourisme ; extraction et transformation des plantes. Son siège social se trouve à Lomé.

(photo, 1 stand d’expo au dernier FIAB à Lomé; 2  M. Amétsipé Komlan Gbato, pdt de la VMB)

Elom & Démocrate

4 vues