search
Let's put someting here

Entrepre⏰Heure, acte II: Le digital au service de l’entrepreneuriat

Spread the love

Θ228news ( Lomé, le 25 juillet 2018)- La deuxième édition de la rencontre regroupant les jeunes désireux d’entreprendre et passionné du numérique « Entrepre⏰Heure » aura lieu le 15 septembre 2018 dans l’enceinte de l’Institut français à Lomé.

Ce projet qui est une oeuvre de Ascendance communication a pour objectif de permettre aux jeunes entrepreneurs ,aux aspirants entrepreneurs de faire un bon usage de la technologie et de mettre à jour leurs connaissances dans le domaine technologique.

« C’est un événement qui se veut rassembleur des jeunes entrepreneurs,aspirants entrepreneurs et passionnés du numérique …. Une occasion pour certains de mettre à jour leurs connaissances dans les domaines précités pour d’autres d’acquérir des notions de base « , a déclaré Mensah Gabin Directeur de ASCENDANCE COMMUNICATION.

Cette deuxième éditions qui a pour thème  » le digital au service de l’entrepreneuriat » connaitre la participation d’une centaine de jeunes venus de tous les coins de la capitale.

Des communicateurs de renoms seront de la partie pour permettre aux participants d’acquérir des notions pouvant les permettre d’utiliser les nouvelles technologies de communication pour booster leurs entreprises  » c’est un rendez-vous pour jeunes entrepreneurs d’apprendre suffisamment sur comment booster l’entrepreneuriat par les technologies de l’information ,de la communication et comment réaliser le bon pitch pour nos projets », a ajouté le directeur de Ascendance communication.

Par ailleurs, le projet « entrepren⏰heure » a reçu l’assentiment de plusieurs organisations de la société civile dont l’association Agir pour le Grand Bassar , la fondation Yves COUGNAUD, TAR AGRO et CIVICBAG qui aient appuyé ASCENDANCE COMMUNICATION pour l’organisation du projet en pays bassar le 21 mars 2018.

Il faut rappeler que la première édition de l’événement s’est tenu le 16 décembre 2017 et a rassemblé une cinquantaines de jeunes au centre communautaire d’adakpamé.

Elom A

3 vues