search
Let's put someting here

Elections apaisées au Togo: L’UJIT renforce les capacités de ses membres à Kpalimé

Spread the love

(228NEWS/ Lomé, le 15 novembre 2018)- Une trentaine de professionnels des médias prennent part depuis ce jeudi 15 novembre à Kpalimé (120 kilomètres à l’ouest de Lomé), à un séminaire de formation sur le rôle du journaliste dans la réussite des élections apaisées au Togo.

Initiée par l’Union des Journalistes Indépendants du Togo (UJIT), cette rencontre de deux (2) jours qui a été ouverte par M. SABI Kasséré Pierre ,Président de la Commission Ad hoc pour les élections et représentant le président de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) vise à outiller les membres de cette association de journalistes sur les questions liées au processus électoral et la conduite professionnelle à tenir afin de garantir la la paix et la cohésion sociales durant cette période cruciale. 

Pour le représentant de la HAAC, la période électorale cristallise le plus souvent les passions et la tension. Le moindre mot déplacé peut suffire à mettre le feu aux poudres et générer une situation difficilement maîtrisable. C’est dire le rôle important que doivent jouer les hommes de médias, qui sont appelés à informer et sensibiliser les populations. Il a donc exhorté ces derniers à faire preuve de professionnalisme et à essayer de dépassionner les échanges durant cette période afin que les actes de violence observés des fois et souvent ailleurs, n’aient pas de place au Togo.

« La presse dans son ensemble joue un rôle clé. En vue de les accompagner dans leur travail, la HAAC met un point d’honneur à leur rappeler la nécessité d’avoir un comportement professionnel tout au long du processus, avant, pendant et après. », a-t-il confié.

Cette formation bénéficie de l’appui technique et financier de la Fondation Friedrich Ebert dont une représentante a salué l’initiative et rassuré l’UJIT de son accompagnement.

Patricia Adjissékou, Secrétaire Générale de l’UJIT, a pour sa part, exhorté les siens à s’approprier les différentes communications et thématiques qui seront débattues durant les deux jours que vont durer la rencontre.

Revêtant des intérêts particuliers, ces communications varient de la décentralisation aux exigences déontologique de la couverture médiatique des élections, en passant par les enjeux des élections locales et le traitement de l’information en période électorale.

Les Fake news et la gestion des rumeurs, ainsi que les médias togolais face aux exigences de la loi portant code électoral du Togo ne seront pas en marge.

Démocrate

(00228) 91 85 40 14

98 60 67 68

democrate2010@gmail.com

 

5 vues