search
Let's put someting here

Élection présidentielle 2020 : La C14 opte pour la candidature unique

Spread the love

Élection présidentielle 2020 : La C14 opte pour la candidature unique

L’élection présidentielle de l’année prochaine est une étape décisive dans la politique togolaise. Ainsi, la Coalition des 14 partis politiques togolais (C14)  a tenu une conférence de presse ce jeudi 03 octobre 2019 au siège de la CDPA avec une forte mobilisation des médias. Cette rencontre de la C14  ave la presse, est une opportunité pour les premiers responsables de la coalition d’analyser brièvement la contexte sociopolitique du pays et de proposer l’idée de la candidature unique qui, selon eux serait avantageux.

« La C14 propose que dans un souci de transparence absolue, l’ensemble du processus d’organisation de la prochaine élection présidentielle soit placée sous la supervision d’une structure neutre des Nations-Unies qui aura en plus de sa mission de supervision, celle de procéder à l’audit du processus et plus particulièrement du fichier électoral et de l’indépendance de la CENI. La C14 propose également que la même structure procède à la certification des résultats avant leur publication », apprend-on dans la déclaration liminaire.

 La coalition veut un fichier électoral propre, reflétant la réalité des électeurs aussi bien de l’intérieur que de la diaspora et inspirant confiance à toutes les parties prenantes aux élections. Elle propose que la Cour constitutionnelle soit recomposée avant cette élection. Dans la même veine, Mme Adjamagbo Johnson et ses collaborateurs veulent une observation électorale nationale et internationale indépendante avant, pendant et après le vote et l’adoption de mesures de sécurisation du bulletin de vote.

D’après la C14, le pouvoir de Faure Gnassingbé n’inspire plus confiance. Il a déjà prouvé, poursuivent-ils, sa capacité à ‘frauder’ des élections boudées par 90% des Togolais, en cooptant des challengers et en soumettant l’Assemblée nationale à ses ordres.

La coalition propose que tous les leaders des formations politiques de l’opposition acceptent de consentir provisoirement un sacrifice en renonçant à leurs ambitions personnelles légitimes de conquérir le pouvoir.

« L’enjeu de l’élection présidentielle à venir est de libérer notre pays d’un régime qui refuse de remettre en jeu le pouvoir qu’il a confisqué depuis plus de cinquante ans, empêchant les populations togolaises détentrices de la souveraineté nationales de prendre leur destin en main », a laissé entendre Mme Adjamagbo Johnson

« Cette décision créerait les conditions pour une réconciliation des Togolais aux lendemains d’élections aux résultats acceptés par tous. En posant cet acte, l’actuel chef de l’Etat rentrerait dans l’histoire comme celui qui a donné une chance à la démocratie de s’installer au Togo », soulignent les 6 partis politiques de l’opposition.

 Il faut retenir de cette rencontre des acteurs politiques (6 partis politiques de l’opposition) avec la presse que la C14 exige du Chef de l’État togolais Faure Gnassingbé le renoncement de soi à sa candidature pour le 4ème mandat en 2020 pour rentrer dans l’histoire. Les organisateurs de ladite conférence, ont aussi évoqué les conditions nécessaires d’une bonne élection présidentielle 2020.

« Cette décision créerait les conditions pour une réconciliation des Togolais aux lendemains d’élections aux résultats acceptés par tous. En posant cet acte, l’actuel chef de l’Etat rentrerait dans l’histoire comme celui qui a donné une chance à la démocratie de s’installer au Togo », soulignent les 6 partis politiques de l’opposition.

Tout Togolais souhaite avoir en 2020 une élection démocratique, transparente et pacifique sur le sol togolais.

Matthieu BIDA i0:OSf

7 vues