search
Let's put someting here

Economie/Revue du portefeuille de la BAD au Togo : une opportunité pour relever les défis dans le secteur bancaire

Spread the love

Les cadres de la Banque Africaine de Développement (BAD) s’étaient réunis ce  jeudi 03 octobre  à Lomé, la capitale togolaise. Une réunion au cours de laquelle les différents acteurs du secteur bancaire prendront connaissance des forces et faiblesses, ainsi que des défis dans l’exécution  des projets et programmes de la Banque au Togo.

Dans un contexte de mise en œuvre du Plan National de Développement dont le succès est conditionné par une mobilisation importante de ressources, il importe de conjuguer autant que faire  se peut nos efforts afin d’accroître l’occurrence escomptée du PND.

Toutes les opportunités sont donc à saisir et à exploiter ! L’une d’elles, est la qualité de notre portefeuille. Comme vous le savez, la bonne performance du portefeuille permet aux pays de mobiliser davantage de ressources, en raison  de l’utilisation par la Banque  de ladite performance comme critère dans le système d’allocation de ressources.

Ainsi au regard de la pression croissante sur la mobilisation des ressources, l’urgence commande de porter un regard régulier sur les caractéristiques et la composition du portefeuille afin de déceler les difficultés et les résoudre. Le plan d’action sur lequel nous nous étions accordés lors de la revue du portefeuille  de mai 2019, constituera donc un outil de travail clé pour la séance de ce jour.

<<Une chose est de financier les opérations, une autre est que ces opérations se fassent dans les meilleures conditions. Parce que les opérations doivent aller au profit des populations. Donc ces opérations doivent atteindre leurs objectifs>>, a indiqué monsieur Georges BOHOUSSOU, Responsable de la BAD au Togo

Le portefeuille actif de la Banque au Togo en septembre 2019 est constitué de 15 projets pour un âge moyen de 4 ans, et un montant total d’enregistrements nets de 304,8 millions d’UC soit environ 224 milirds de FCFA. Il comprend dix (10) projets publics  nationaux, un (01) projet national privé, et quatre (04) projets régionaux. 63% des enseignements totaux sont alloués aux projets régionaux, et 37%, aux projets nationaux, tandis que 84% des engagements nets sont alloués aux projets publics [y compris les projets régionaux] contre 16% aux projets privés.

Pour mémoire, les difficultés qu’avaient relevées la revue du mois  de Mai dernier étaient relatives au suivi des acquisitions, à la mobilisation de la contrepartie nationale, à la gestion financière et au suivi de la mise en œuvre du plan  d’amélioration de la performance du portefeuille. Bien que des efforts aient été constatés pour les résoudre, des marges d’amélioration subsistent. Ils devront au cours de cette revue,  les retrouver ensemble.

C’était aussi le lieu pour les premiers responsoluti mener des discussions et des échanges de  fond, pour que les propositions de solutions qui en découleront  fassent du portefeuille de la Banque Africaine de Développement (BAD) au Togo, un portefeuille d’excellence.

Matthieu BIDA tio�0��f

3 vues