search
Let's put someting here

Dialogue politique en vue: Vigilance!

Spread the love

Le pouvoir de Faure Gnassingbé serait à court d’idées, ce qui justifierait le fait qu’il essaie de conduire « à pas de charge » tous les acteurs à la table de négociation.

C’est en tout cas ce que pensent le front citoyen Togo debout et le Groupe de réflexion et d’action pour le dialogue, la démocratie et le développement (GRAD) qui ont appelé le peuple togolais à observer une « grande vigilance ».

C’était au cours d’une sorite médiatique que les deux (2) entités ont effectué ce mardi 12 décembre dans la capitale togolaise. Pour eux, le pouvoir de Faure Gnassingbé est à court de ressources pour répondre aux préoccupations légitimes du peuple togolais qu’il conduit le Togo vers une énième table de négociation.

« « Nous lançons un appel solennel aux universitaires, aux chefs d’entreprises, aux syndicats, aux paysans, aux femmes et aux hommes où qu’ils se trouvent pour qu’ils se dressent tous ensemble contre l’arbitraire, la dictature et la démagogie, pour recouvrer leur liberté et leur souveraineté bafouées par 50 ans de pouvoir dynastique », soulignait la déclaration liminaire conjointe des deux organisations.

Aussi, Togo Debout et le GRAD appellent-ils les Togolais à veiller à ce que l’accord dont va accoucher le dialogue politique, amène la Constitution originelle de 1992, pour que le changement de  système de gouvernance soit assuré et qu’il y ait une sortie pacifique et durable de la crise.

Depuis le 19 août dernier, le Togo semble en effet s’être arrêtée. Le pays vit au rythme des marches de protestations et de revendications contre une minorité pilleuse qui a, durant cinq décennies, érigé en mode de gouvernance, la corruption, le gaspillage des ressources économiques, le népotisme, la répression sanglante de toute velléité de changement démocratique.

228news

3 vues