search
Let's put someting here

Décentralisation: Le premier ministre Togolais lance les travaux du Conseil national de Suivi de la décentralisation 

Spread the love

Le premier ministre Togolais Selom Klassou a lancé ce mardi 30 mai les travaux du Conseil National de Suivi de la Décentralisation (CNSD), dans la capitale togolaise. Crée le 1er janvier dernier par décret présidentiel portant création, organisation, et fonctionnement du cadre inclusif et participatif du cadre qu’il institue, le CNSD est composé des membres du gouvernement, du chef de file de l’opposition, des chefs traditionnels, des partenaires techniques et financiers du Togo, des préfets, des maires, des présidents de conseils de préfectures, des universitaires, des représentants du secteur privé ainsi que de la société civile.

Il a pour mission de fixer les orientations pour la mise en œuvre de la décentralisation et veiller à leur cohérence avec les autres politiques sectorielles, proposer des mesures adéquates pour améliorer la mise en œuvre du processus de décentralisation, définir les mécanismes de coordination des acquis des partenaires techniques et financiers en matière de décentralisation et de faire procéder à l’évaluation de la mise en œuvre de la décentralisation.

Pour le premier ministre Selom Klassou, la mise en œuvre de la décentralisation doit être participative. Il est donc impérieux d’informer, de sensibiliser et de former les citoyens à prendre part activement au processus afin de susciter leur adhésion. Au demeurant, les travaux du CNSD doivent également être fais sans parti pris ni calcul afin que les résultats qui en seront issus profite au développement du Togo tout entier.

« Les défis que pose la décentralisation au Togo se situent au niveau du renforcement de la démocratie représentative et participative, du transfert des compétences et des ressources et de leur gestion par les collectivités locales et d’un plus grande participation de la population aux activités économiques, sociales et politiques. Il est donc impérieux de tenir compte de l’inégalité de situation des collectivités », a-t-il déclaré.

Pour ce faire, le Togo entend doter les collectivités territoriales de moyens pour une gestion efficiente de leur territoire. Le renforcement des capacités financières de la mise en place d’un mécanisme de financement sont également en cours de réflexion.

Issu des résultats du comité technique mis en place 2014 par le chef de l’Etat Togolais, chargé de l’élaboration d’une feuille de route de la décentralisation, le CNSD est « fille de la détermination imprimée » par Faure Gnassingbé et a dans le cadre d’un débat pluraliste, participatif, comparatiste et inclusif, définir de nouvelles orientation pour faire décoller la machine décentralisatrice et la rendre plus légitime, plus efficace et solidaire.

Démocrate

(00228) 91 85 40 14

98 60 67 68

democrate2010@gmail.com

4 vues