search
Let's put someting here

Culture de la non violence en période électorale: J2PE, le réseau de journalistes artisans de la paix voit le jour

Spread the love

(228NEWS/ Lomé, le 06 novembre 2018)- Le Réseau des Journalistes Panafricains pour la Paix et la Non Violence Électorale (J2PE) a été porté sur les fonts baptismaux ce mardi 06 novembre à Lomé par un Représentant du ministre de la sécurité et de la protection civile.

Initiative de plus à mettre à l’actif de la presse togolaise, ce réseau de journaliste veut apporter sa contribution à une nation apaisée et dans violence pendant les élections.

En effet, la violence électorale n’est pas l’apanage du Togo même si depuis 2007, le pays tient un pari d’élection dans violence. Néanmoins il est un impératif de tout faire pour que les gènes de la violence qui sommeillent en tout en chacun y demeurent surtout en ces périodes de tensions et d’émotions.

Pour Mouschood Boukary, Directeur de publication du journal Lettre de la Kozah et Président du Réseau, le rôle des médias dans la résolution des crises sociopolitiques au delà de ses fonctions traditionnelles de formation,d’information, la sensibilisation et le divertissement, devient un impératif pour la cohésion des sociétés.

Il s’agira donc à travers ce réseau de créer une synergie d’actions positives pour promouvoir la non violence, la paix et le vivre ensemble au Togo. 

Pour se faire, le J2PE s’est assignée 6 missions spécifiques en l’occurrence la sensibilisation, la formation et l’information sur la problématique de la violence, la promotion des textes togolais, ouest africains et internationaux sur les vertus de la paix et la sécurité, le développement de la citoyenneté démocratique et intégrationniste par la vulgarisation des textes sur le développement, l’accompagnement des structures nationale engagées dans la culture de la paix, la lutte contre la circulation et la prolifération des armes, la formation des journalistes au droit international humanitaire et enfin la création et l’animation dans les médias nationaux des desks, de même que la lutte contre la désinformation susceptible de mettre en péril la paix.

Le Représentant du ministre de la sécurité et de la protection civile a salué une idée géniale de sensibilisation de formation des populations, bref des lauriers pour une presse togolaise, artisan de la paix.

 » Ce qui nous lie tous est l’héritage commun de cette commune nation que nous nous devons de préserver pour nous, ainsi que pour les générations futures « , a t’il déclaré.

Le Réseau J2PE vient de nouveau consacrer l’implication de la presse pour une culture de non violence, une presse composée d’artisans de la paix qui veulent faire en sorte que les conflits liés aux processus électoraux soient mieux appréhendés par les populations afin d’être éradiqués.

Il a à sa tête un bureau d’un dizaine de membres qui œuvrent déjà activement en interne à mieux asseoir les activités avant un déploiement extérieur avant, pendant et après les échéances électorales que le Togo s’apprête à tenir.

Démocrate

4 vues