search
Let's put someting here

Crise politique au Togo/Faure Gnassingbé continue sa fuite en avant Plusieurs milliers de Togolais encore dans les rues de Lomé ce jour

Spread the love


Les togolais sont sortis massivement dans les rues de Lomé pour dire non au dictat imposé par l’appareil politique qui régente le pays depuis 50 ans. En effet à l’appel de la Coalition des 14 partis hommes et femmes ont pris d’assaut les rues de notre pays pour crier encore une fois leur ras-le-bol.
Nonobstant, les mesures d’apaisement prises par le pouvoir de M. Faure Gnassingbé à la tête du pays depuis 2005, qui par un communiqué a annoncé lundi 06 novembre 2017, l’ouverture d’un dialogue afin de trouver des solutions à la crise qui secoue le pays, la marche de ce jour a encore connue des heurts à Sokodé et Bafilo , des fiefs considérés comme proches de l’homme fort de Kparatao ( TIKPI ATCHADAM, Président du PNP NDLR ).
Rappelons que ces mesures font suite à la sanglante répression des dernières manifestations de la coalition réprimée dans le sang soldée par plusieurs morts et de centaines de blessés.
Dans un communiqué du gouvernement présenté par le ministre de l’industrie et du tourisme, M. Ihou Attigbé, le gouvernement annonce trois décisions à savoir : la libération de (42) quarante-deux manifestants jugés et condamnés ; la levée du contrôle judiciaires à l’encontre de M. Jean-Pierre Fabre dans les affaires des incendies du marché de Lomé et de Kara et la restitution des motos retirées aux manifestants lors des dernières manifestations.
Selon le même communiqué, le gouvernement annonce l’ouverture rapide d’un dialogue.
Il faut noter que toutes ces mesures sont prises à la veille des nouvelles manifestations de trois jours (7, 8, et 9 novembre 2017) projetées par l’opposition togolaise.
Ces évènements n’ont en rien entamé le moral des manifestants qui sont sortis nombreux dans les rues au premier jour de ces manifestations. Des signes avant-coureurs de la fin d’un régime qui ne trouvera son salut que dans un dialogue sincère et inclusif.

5 vues