search
Let's put someting here

Constitution de la Ve République : le rétropédalage de Faure

Spread the love

Au lendemain du vote des députés à l’hémicylce sur la modification de la constitution Togolaise, des voix ne cessent de s’élever.

Après la conférence des évêques du Togo, c’est le tour des Organisations de la société civile (OSC) et des partis politiques de l’opposition togolaise. Des manifestations sont annoncées ça et là pour bloquer ce que certains qualifient de coups de force. Après le vote de la majorité Unir ( 89 voix sur 91), le chef de l’État Faure Gnassingbé contre toute attente, a renvoyé cette loi pour une relecture. Est-ce une stratégie ou le chef de l’État serait-il en train de prendre la mesure des choses pour ne pas plonger le pays dans un désastre ? La question reste posée. Il est à noter qu’au lendemain de ce vote, certains militants du parti au pouvoir auraient fêté pendant que la majeure partie de la population montre son désaccord. Une telle décision à la veille des élections législatives et régionales ne risque t-elle pas de mettre en ébullition la population ?
Faure aurait-il compris que l’urgence de l’heure n’est pas la modification de la constitution surtout qu’il avait lui-même garanti en 2019 la limitation du mandat présidentiel à deux sans en revenir encore à une quelconque modification ?
Au regard des tendances, il serait préférable qu’on donne la voix au peuple souverain de se prononcer sur cette modification à travers le référendum.

Nous y reviendrons

Théophile K.

732 vues