search
Let's put someting here

Consommation d’une viande de qualité : l’ONAF, un circuit incontournable au Togo

Spread the love

Au Togo, à ce jour, le seul pourvoyeur incontournable de viande propre et de qualité destinée à la consommation est l’Office national des Abattoirs et Frigorifiques (ONAF).

Le domaine de la santé publique, spécialement le secteur de la consommation de viande est à prioriser par nos gouvernants et la communication sur  le type de viande que les populations peuvent consommer sans engager leur santé doit être intensifiée.

L’apparition de la fièvre de Lassa chez nos voisins du Bénin doit être un indicateur majeur de prise de conscience par tous sur cette nécessité de savoir car aucun faux pas n’est permis.

Ceci étant un aspect de la problématique, il est important de noter que l’objectif final est de préserver la vie humaine et de permettre aux consommateurs d’avoir accès à une viande de qualité, certifiée par des experts de cette chaîne de valeurs.

Les viandes qui sortent de l’ONAF sont jugées propres à la consommation parce qu’elles subissent une batterie de contrôles avant leur mise sur le marché. Des contrôles avant et après l’abattage par des vétérinaires pour essayer de détecter les maladies invisibles à l’œil nue. Les carcasses animales sur lesquelles d’éventuelles maladies sont détectées son détruites.

Toute viande qui sort du circuit de l’ONAF est jugée propre à la consommation; les vétérinaires de l’office posent des estampilles alimentaires, une sorte de cachet certifiant sur les viandes jugées propres avant leur arrivée à destination finale, ceci afin d’attirer l’attention des consommateurs à être plus regardant sur ce qu’ils consomment car leur santé en dépend.

Néanmoins, peu connaisse l’existence même de l’ONAF sur le plan national. Il urge donc d’intensifier la communication sur la disponibilité de cet office mis en place par les pouvoirs publics. Mis en place depuis 1995, l’ONAF qui a son siège en zone portuaire, est actuellement en restructuration afin d’occuper toute l’étendue du territoire, ceci à travers un partenariat public-privé.

La redynamisation de l’équipe de travail, l’amélioration des circuits de distribution des viandes jugées propre à la consommation, la création d’autres postes d’abattage pour être plus proche des consommateurs, l’hygiène et la propreté sur les lieux de travail et des idées de construction d’autres postes d’abattages modernes sont donc les défis actuels que l’ONAF s’emploie à relever pour le bien des populations à qui il incombe de faire le meilleur choix en terme de consommation d’une viande de qualité.

L’ONAF pilote également actuellement un projet innovant d’insémination artificielle de la matière première que constitue les bovins à abattre dans la nouvelle structure de l’Office. Piloté de concert avec l’Université de Lomé à travers l’Ecole supérieure d’agronomie, ce projet consiste à soutenir la production d’une viande de qualité et en quantité suffisante.

Démocrate

(00228) 91 85 40 14

98 60 67 68

democrate2010@gmail.com

6 vues