search
Let's put someting here

Congrès ordinaire de la CPP : Emmanuel Anani Akolly élu président

Spread the love

Placé sous le thème : <<Orientations et redynamisation de la CPP face aux enjeux de l’alternance>>, la Convergence Patriotique Panafricaine (CPP) a tenu un congrès ordinaire ce samedi 07 décembre 2019 à Lomé. Congrès au cours duquel un nouveau bureau de 15 membres  est mis sur pied dirigé par Emmanuel Anani Akolly.  Cette assemblée ordinaire a aussi connu la présence de différents partis politiques notamment le NID, le NET et MRC.

Après toute une journée de travail, le nouveau président de la CPP a fait savoir à la presse  la principale mission du  nouveau comité mis en place pour redynamiser et restructurer le parti.

<< Pour l’équipe que nous mettons en place, nous avons décidé de remettre nos structures en place sur toute l’étendue du territoire. Nous avons eu un congrès un peu difficile car nous avons eu à parcourir toutes les situations difficiles que nous avons connues >>, a précisé Emmanuel Anani Akolly, Président de la CPP.

Au cours des travaux, les congressistes ont adopté une feuille de route pouvant leur permettre d’atteindre les objectifs du parti.

1-Consolider le parti sur ses bases à travers ses structures locales, préfectorales et nationales ;

2-Assurer la cohésion entre ses membres sur toute l’étendue du territoire;

3-Elargir les bases du parti ;

4-Assuerer et assumer l’indépendance du parti ;

5-Elaborer la vision du parti face aux questions concrètes de l’heure qui se posent au pays;

6-Elaborer un nouveau discours, une nouvelle profession de foi proposant des solutions à tous les blocages  de la société togolaise sans aucun tabou ;

7-Intiller dans le débat politique national, des idées neuves et partager avec les autres partis, une vision et une créativité; seules capables de redonner aux togolais, une approche pragmatique de la construction du pays;

8-Nouer à partir de ces idées et avec d’autres partis nationaux des relations fermes et conviviales, capables de conduire à un regroupement  moteur  de l’avenir politique du pays;

9-Nouer des relations régulières de  confiance, de fraternité et de travail avec d’autres partis politiques panafricains du Togo et d’autres pays africains afin de poursuivre l’idéal panafricain et le traduire dans la réalité;

10-Faire un aggiornamento, définir un positionnement doctrinal ou philosophique et s’ouvrir sur le monde.

Après la feuille de route, la CPP a aussi fait une  proposition de recommandations telles que travailler avec les partis porteurs de la doctrine de la sociale- démocratie ; renforcer et cultiver les principes fondamentaux et les avantages de la social-democratie ; exposer, expliquer et montrer aux acteurs politiques et aux populations les biens-fondés de la social-démocratie; soutenir et défendre inlassablement, l’impératif du vivre-ensemble, soubassement de la démocratie faite de concertation de dialogue, pour une participation inclusive des différentes couches de la population à la cohésion nationales…

Ledit congrès s’était déroulée dans les bonnes conditions avec les délégués du parti venus de tous les coins du Togo. A la fin de la journée,  la CPP souhaite suivre de près les questions électorales mais ne participera pas à l’élection présidentielle de 2020.

Matthieu BIDA

3 vues