search
Let's put someting here

Commissariat de Gbodjomé, le vrai effet de la décentralisation

Spread the love

Reportage et Enquête

. Mention spéciale pour l’Officier Koudjo.O et sa bande

Gbodjomé , localité située dans la préfecture des Lacs et peu enclavée , est connue pour ses activités qui sont la pèche en mer et le traitement efficace des produits dérivés du noix de coco , ce qui fait d’ailleurs sa particularité ajouté à l’extraction du sable marin et du gravier entre temps interdit par l’Etat pour cause d’érosion côtière. La population jeune a fait vite de se reconvertir. Le banditisme, le vol et les vices de toute sorte règnent en maitre désormais.

D’où la nécessité de créer une unité de force de l’ordre pour soulager un temps soit peu la gendarmerie d’Agbodrafo débordée et qui n’en pouvait plus, puisqu’elle est la seule dans la zone et dessert environ 11 villages. Il faut donc un service de veille et de proximité c’est ce qu’a compris la haute hiérarchie militaire qui a largué une équipe de 5 policiers dans une installation de fortune lège des Allemands qui servait en leur temps de gare.

C’est donc cette maison inachevée et presque ruinée qui été retouchée pour servir d’abri à cette équipe formidable qui fait un travail remarquable pour enrayer les velléités des bandits qui ont longtemps régnés.

De Kpogan-Agbétsiko en passant par Agbavi, Agbata, Dagué, Amédéhoevé, Zivé, Agbodan, Akpagli, Togokomé, Agovoudou. Les hors la loi en ont eu pour leur compte et sont fixés sur ce qui doit être désormais la ligne de conduite sous l’officier Koudjo.O et son équipe.

Ainsi, l’officier ne lésine pas sur les moyens pour fouiller et chercher les éventuels suspects et fauteuils de trouble qui sont ramenés au poste pour subir des interrogatoires.

En un an de service et malgré les moyens de bord, l’officier Koudjo.O a fait un boulot remarquable, toujours disponible et animé du sens du devoir, il est toujours au front jour et nuit. Et a réussi à discipliner toute cette zone qui jadis est en proie à des dérives de toutes sortes.

Outre ce service de maintien de l’ordre, les services administratifs comme la légalisation des actes et autres documents est assurée. La cerise sur le gâteau serait de doter cette unité des moyens efficaces lui permettant de faire un bon boulot , à l’instar d’un moyen de déplacement pour convoyer les malfrats et autres présumés, des locaux modernes pour permettre un plein épanouissement de cette formidable équipe qui se relais au service de la population.

Ensuite l’idéal serait encore de détacher le service de carte d’identité au sein de ce commissariat au bonheur de cette population qui brave les difficultés pour aller soit à Aného ou à Lomé pour se faire établir une carte d’identité.

Nous tirons chapeaux aux autorités militaires et particulièrement au colonel Teko Koudowovoh et tout le détachement de la préfecture des lacs qui font une prouesse en matière de sécurité et de l’intégrité des populations et de leurs biens.

Bienvenu

 

 

 

7 vues