search
Let's put someting here

CJD: Tout pour la cohésion nationale et le développement socioéconomique du Togo en 2018

Spread the love

 

Le Collectif des Jeunes pour le Développement a organisé des rencontres techniques de concertation et de réflexions, ce jeudi 04 janvier dernier à Lomé afin de définir de nouvelles orientations de son agenda pour la nouvelle année. Celles-ci se résument en une seule vision : la cohésion nationale et le développement socioéconomique du Togo.

Le CJD et ses partenaires, notamment l’UONGTO, CRISTO et bien d’autres, venant du monde universitaire ne cessent de réfléchir  sur des voies et moyens suffisamment capables de contribuer à sauvegarder la paix sociale au Togo, à promouvoir le vivre ensemble en vue de laisser champ libre aux projets de développement d’être productifs. La question devient de plus en plus préoccupante face à la situation sociopolitique très agitée du pays avec des scènes de violences inouïes qui entament gravement l’unité nationale.

Une rencontre technique du CJD et ces organisations de la société civile citées plus haut a planché en cette première semaine de la nouvelle année sur le sujet. Il s’agit pour ces Organisations de la Société Civile (OSC) togolaise d’harmoniser leurs différentes stratégies de sensibilisation et d’action sur le terrain pour asseoir une société empreinte de valeurs citoyennes (justice, tolérance, acceptation de l’autre).

Par ailleurs, ces organisations souhaitent vivement que les OSC togolaises se départissent des considérations politiques « politiciennes » pour se constituer en  force de proposition pour une sortie de la crise  sociopolitique, se positionner comme médiateur du peuple, défenseur de sa cause.

« Les OSC ne doivent pas se confondre aux partis politiques. Il faut une approche claire des OSC pour favoriser le vivre ensemble au Togo », soulignent-elles tous ensemble.

Le Projet « DO NO HARM » (concept qui veut dire « NE PAS NUIRE ») se veut une initiative de ces OSC pour la promotion du vivre ensemble et de la paix durable au Togo.

Au rang des  programmes de développement (2018) du CJD, figure un important projet de mise en place de la « Maison des Savoirs et des Opportunités » (MSO). C’est une grande plateforme qui va permettre aux étudiants, entrepreneurs, investisseurs, chercheurs d’emplois …de mettre leurs compétences en valeur. Ce projet « MSO » a pour ambition de faire du Togo, le carrefour des savoirs, des opportunités d’affaires et d’emplois en Afrique de l’Ouest.

Le CDJ et ses partenaires souhaitent voir très rapidement, le Togo sortir du carcan politique actuel pour poursuivre son chemin vers l’émergence.  Notons que depuis plusieurs mois, le CJD et ses partenaires ont lancé le projet « Agir pour Bâtir la Cité » (ABC) dans les préfectures du Togo pour recueillir les avis des populations sur les questions qui minent la paix et le développement du pays, en insistant sur la participation au processus de décentralisation.

La définition de cet agenda intervient quelques jours après l’organisation par le CJD des réjouissances populaires à l’endroit de la jeunesse à l’endroit de la jeunesse en ces moments de fin d’année.

Dem

5 vues