search
Let's put someting here

Alertes précoces aux catastrophes: les hommes de médias à l’école de l’Agence Nationale de Protection Civile

Spread the love

©228news (Lomé, le 22 mai 2018) –L’Agence nationales de la protection civile (ANPC) a outillé une soixantaine d’hommes des médias ce mardi 22 mai à Lomé sur ses objectifs, missions et mécanismes de fonctionnement.

Ouverte par le ministre de la sécurité et de la protection civile, le Gal Yark Damehame, cette rencontre qui visait à donner de justes et vérifiées informations aux journalistes sur l’ANPC dans sa mission d’alerte et de sauvegarde des populations sur les risques de catastrophes, et à leur permettre de s’approprier le Système d’Alerte Précoce (SAP), a enregistré la présence des ministres de la communication et de l’environnement.

Pour le Gal Yark, la mise en place de l’ANPC en janvier 2017 matérialise une volonté de doter le Togo d’une véritable structure de prévention des catastrophes et de leur gestion en cas de leur survenance et la tenue d’un atelier à l’intention des médias vise à communiquer davantage aux leaders d’opinions afin que ces derniers, à leur tour, puissent bien informer et sensibiliser les populations sur certains risques qu’elles encourent et certains comportements à adopter pour leur propre sécurité.

Pour le Directeur Général de l’ANPC, le Lt-Col Yoma Baka, l’objectif de la rencontre est de renforcer l’implication des journalistes et professionnels des médias, ainsi que celle des responsables de communication des confessions religieuses et de la chefferie traditionnelle dans les thématiques de prévention, d’alerte et de gestion des risques de catastrophes au Togo par une meilleure connaissance des objectifs et missions de l’ANPC.

« Ces dernières années, outre les pertes en vies humaines, les catastrophes ont affecté plusieurs millions de personnes et occasionné des pertes économiques évaluées à plusieurs centaines de milliards de dollars à travers le monde. Dans le souci d’accroître la résilience des communautés vulnérables au Togo, le gouvernement espère compter sur l’activité, l’expertise et l’expérience de vous, journalistes et professionnels des médias pour relayer l’information avec promptitude et efficacité dans le sens de la protection des communautés vulnérables face aux risques de catastrophes. », a-t-il déclaré.

Aimé Komlanvi Ekpé, Président de l’Observatoire Togolais des Médias, présent à l’ouverture de l’atelier a pour sa part salué l’initiative du ministère de la Sécurité et de la Protection Civile et pris l’engagement que la presse togolaise accompagnera l’ANPC dans la sensibilisation des populations sur ses missions, activités et programmes.

L’ANCP: organisation et missions, le cadre d’action de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe et le Togo, la coordination de la gestion des situations d’urgence au Togo, le système national d’alerte précoce aux inondations, la collaboration des services hydrologiques et météorologiques pour la prévention des inondations au Togo, le rappel des rôles et responsabilités des journalistes et médias dans la prévention des risques et menaces, l’alerte précoce et la gestion des urgences et catastrophes, sont quelques thématiques qui ont meublé la journée.

Depuis sa création, l’ANPC a su assurer un leadership dans la coordination et la gestion des situations d’urgence au Togo. La coordination des opérations de secours et d’assistance humanitaires aux victimes d’inondations dans le bassin du Mono, dans les Lacs et le Bas-mono en 2017 sont à son actif. Cette année, l’agence a conduit l’élaboration du plan de préparation et de réponse aux éventuelles inondations , élaboré et diffusé le premier bulletin d’information de prévention et d’alerte pour la période mars-avril et mai. Elle a également organisé une campagne de sensibilisation des populations dans les localités vulnérables aux inondations et assure en permanence, le service de veille sur les bassins du Mono, de l’Oti, de Haho, de Zio et du lac Togo dans le cadre du SAP.

Cette rencontre, faut-il le souligner intervient à l’aube des pluies diluviennes pressenties.

Démocrate

(00228) 91 85 40 14

98 60 67 68

democrate2010@gmail.com

 

3 vues