search
Let's put someting here

Un colloque de l’OIF pour promouvoir le vivre ensemble dans l’espace francophone

Spread the love

Ce mardi 20 mars s’est tenu à Lomé un colloque international à l’initiative du Bureau Régional pour l’Afrique de l‘Ouest de l’Organisation Internationale de la Francophonie (BRAO-OIF) et de la Commission Nationale de la Francophonie (CNF). Portant sur le thème « La Francophonie, notre trait d’union pour agir : la contribution de l’OIF au vivre ensemble en Afrique », cette assise qui a été ouvert par un panel d’ancien ministres de la Francophonie s’inscrit dans le cadre de la quinzaine de la Francophonie, démarrée depuis le début de ce mois de mars. Elle vise à offrir un créneau d’échanges et de réflexions à la cinquantaine d’acteurs réunis autour des anciens ministres de la Francophonie.

Invite à la société civile togolaise pour une efficiente contribution de cette dernière au vivre ensemble dans l’espace, ce colloque a permis de faire l’état des lieux de la contribution de l’OIF au vivre ensemble dans l’espace francophone. Il a également permis aux uns et aux autres d’enrichir les réflexions dans le cadre de la programmation 2019-2022 par l’identification des pistes d’action pour la promotion de ce vivre ensemble.

« A travers ce colloque il s’agit de réfléchir sur le passé, le présent et le future, quelle francophonie nous voulons. C’est pour cette francophonie que nous nous sommes réunis pour réfléchir avec des membres de l’institution qui ont exercé d’éminentes fonctions en leur temps et voir aujourd’hui quelle est leur vision de la francophonie entre les générations et de pouvoir échanger pour construire la francophonie de demain à laquelle nous aspirons tous » a déclaré Eric Adja, Directeur du BRAO-OIF.

Ce rendez-vous a été par ailleurs le cadre idéal de réflexion sur la mise en place d’un réseau des anciens ministres de la francophonie pour la promotion du Libres ensemble, initiative lancée en mars 2016 par les jeunes francophones autour de Michaëlle Jean, la Secrétaire Générale de l’OIF, en réponse au phénomène croissant de radicalisation violente.

La création de ce réseau se révèle d’une importance capitale quand l’on connait la lourde tâche qui lui incombera. En effet, ce réseau se chargera de mieux appréhender les impacts des actions de l’OIF sur le vivre ensemble dans l’espace francophone, et à l’aune du passé, porté un regard prospectif sur les défis liés à la construction de l’État de droit et d’un espace francophone exempt de toute violence.

Démocrate

(00228) 91 85 40 14

98 60 67 68

democrate2010@gmail.com

13 vues